De Kiera Cass.

Paru en 2016.

344 pages.

La Sirène

Après le naufrage du bateau dans lequel Kalhen sejournait, la jeune fille est recueillie par des êtres etranges, des Sirènes.

Ces Sirènes sont destinées à servir l'Ocean pendant cent ans avant de retrouver leur vie à l'âge de leur mort. Durant cent ans elles nourrissent l'Ocean en tuant des gens grâce à leurs voix mortelles. En parallèle, elles sont immortelles, ne sentent pas la douleur et ne sont pas malades.

Mais revenont à Kahlen, au bout de sa 80e année de loyaux services en compagnie de ses soeurs, Kahlen rencontre un garçon, se faisant passer pour muette, elle passe de très bons moments en sa compagnie, mais sachant que cela ne peut pas durer, elle s'enfuie.

Mais le manque est là, présent, il la ronge de l'interieur et elle décide finalement de le revoir.

Une fois de trop. Après une 2e fuite,, les deux amants sont rongés par un mal inconnu, ils ne peuvent plus bouger et sont très mals. . . Peronne, ni l'Océan, ni les hommes n'en connaissent la cause.

Peut-être que la réponse est pourtant juste devant eux . . .

J'ai vraiment bien aimé ce livre. L'histoire était captivante, intéressante et originale. Elle montre une autre facettes de ces être mythiques.Je le conseille vraiment à tous . . .

Ma note : 15/20