De John Green.

Paru en 2012.

396 pages.


Nos Etoiles Contraires

Hazel est atteinte d'un cancer du poumon depuis longtemps. Ellle ne va pas à l'école, elle ne sort pas, elle est limite dépressive. Quand elle veut se déplacer, c'est toujours avec sa bombone d'oxygène et ses deux tuyaux dans le nez. C'est ça, sa vie.

Sa mère l'oblige à aller à un groupe de soutien hebdomadaire, qu'elle deteste. Là-bas, les survivants du cancer se rassemblent et parlent de leur vie.

Un jour, Hazel fait la rencontre d'Augustus Waters, un ancien cancereux, venu accompagner un des membres du groupe.

Très rapidement, un lien se tisse entre les deux adolescents. Ils décident de se revoir.

Les deux jeunes se prêtent leur livres préférés. Le livre de Hazel est "Une Imperiale Affliction", un livre sur une jeune fille leucemique dont le texte et l'histoire s'arrête au milieu d'une phrase. Hazel était très frustrée à l'idée de ne pas connaître la fin du livre et a d'ailleurs écrit plusieurs fois à l'auteur pour cette raison., sans réponse.

Augustus est comme Hazel, il veut connaitre la suite, il écrit alors, encore une fois à l'auteur, mais cette fois, avec une réponse. Son assistante leur propose de passer les voir pour connaitre la suite de l'hsitoire. Seul probleme, il habite à Amsterdam, les deux cancereux, aux Etats-Unis. Pour des malades comme eux, voyager est très compliqué et risqué.

Augustus utilise alors son voeux-cancer (un seul voeux est accordé aux cancereux) pour aller à Amsterdam. Ce qui rapprocha les deux jeunes gens . . .

 

J'ai vraiment adoré ce livre. Il était un peu dur mais très interessant du point de vue médical au point de vue par rapport à Amsterdam. Dites-moi en comentaires si vous aimez ce genre de livre ou si vous en connaissez d'autres dans ce genre que je pourrais lire.

Ma note : 16/20